lundi, mai 29, 2006

ADULT & FRUSTRATION at PARIS PARIS

ADULT + FRUSTRATION




vendredi 3 février - 21H30 > ENTREE GRATUITE

BORN BAD Présente avec le PARIS PARIS :

ADULT (Detroit/ ERSATZ AUDIO)

Les DAF de l'an 3000, super live....Ceux qui les ont vu lors de leur dernier concert au Rex, ont prit une bonne tarte.

Du son, sur ERSATZ AUDIO

+

FRUSTRATION

(Cold wave paris)

du son FRUSTRATION

+Dj: JB Wizzz

au PARIS PARIS

5 avenue de l'Opéra.


Le "comment" de JB WIZZZ


Soirée au rabais hier soir dans l'antre du temple de la branchitude parisienne...


Une organisation très approximative et amateuriste qui ferait passer les Barrocks pour GARANCE productions.


Bref, pas d'ingénieur du son, pas de matos pour ainsi dire..Ca improvise sévère. Les Frustrès vont s'acheter des boitier DI car la salle, pardon la boite de nuit, n'en a pas. La table de mixage n'a pas suffisamment de tranche pour que les 2 groupes puissent se plugger dessus, etc...bref, ça rame et les balances douloureuses laissent déjà présager que ce sera dur ce soir.


sur le coup des 22h30, les Frustrès ouvrent et font de fait un concert quelconque...dans leur Top 3 des plus mauvais donné. Les choeurs sont plus fort que le chant lead, la batterie s'entend à peine...Bref, moyen-moyen.


S'ensuit ADULT, qui s'arrête dès le premier morceau compte tenu du son foireux. Nikus des Frustrès s'improvise alors ingé son pour tenter de sauver l'affaire. Le live reprend, y'a pas de son, tout est dans les médiums. On s'ennuie du coup pas mal. La chanteuse ne manque pas de souligner sa désapprobation tout le long du set en disant que c'est vraiment un endroit de merde, et on ne saurait pour le coup lui donner tort. Ils finissent sur NO tears des Tuxedomoon.
Un semblant de rappel tout de même, les ADULT prennent sur eux, et entame un morceau avant de préférer s'arrêter en plein millieu résigné, et saoulé pour se casser dépité dans les loges.



Bref, un gros sentiment de gachis...le Paris paris n'aura décidemment jamais autant mérité son sobriquet de "Pourrri Pourri".

JB WIZZZ


Le mini report de BALDO





Tout commence par un pénible filtrage, bonne poire on s'y prête... finalement petit à petit tous les rockers rentrent...





JB Wizzz en action avec du yéyé décapant, suivi d'early french new wave...





La table des artistes, avec les fameuses bierres à 8 €,

(bon, il est vrai que l'entrée est gratis),

on risque pas d'être malade au moins !





la boite


Frustation





Fabrice in front !







ADULT





En sortant chassé par les serveurs qui installaient des jeunes gens biens aux tables, et par une musique de discothèque
insupportable, on croise le filtrage des night clubers, faut vraiment être maso !

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home